Les armes chimiques : fiction versus réalité

Les armes chimiques : fiction versus réalité

Les armes chimiques : fiction versus réalité 980 653 Bünkl

En matière de film traitant du terrorisme chimique ou biologique, les représentations des agents toxiques sont souvent exagérées quand elles ne sont pas totalement éloignées de la réalité.

Ainsi, dans le film “Rock” de Michael Bay (1996), le Général Hummel incarné par Ed Harris se rend maître de l’île d’Alcatraz et menace de répandre un gaz innervant mortel sur la baie de San Francisco. La scène d’ouverture du film montre les hommes de main du général qui s’emparent de l’agent neurotoxique VX stocké dans un laboratoire militaire d’armes chimiques.

En dehors du fait que ce produit hautement toxique n’est pas stocké dans de fragiles et stupides billes de verre, le VX n’est pas un gaz vert fluo, mais un liquide d’aspect huileux et de couleur ambrée. Il est inodore et sans goût et ne fera pas fondre votre visage comme s’il était de cire. Les agents neurotoxiques sont en réalités stockés sur des étagères, dans des récipients dédiés à cet usage. Moins “fun” n’est-ce pas ? De même, le cinéma Hollywoodien aura ancré l’idée selon laquelle les antidotes s’injecteraient en intracardiaque avec une aiguille digne d’un tricot en grosse laine. En réalité, en cas d’intoxication, l’antidote est généralement injecté dans un muscle de la cuisse.

Le réel est donc bien moins spectaculaire qu’il oblige les scénaristes à quelques exagérations d’ordre marketing. Le sujet vous intéresse ? Lisez également notre article sur les toxiques industriels chimiques.

* Le VX est un agent innervant organophosphoré de la famille des phosphonothioates bien plus mortel que le gaz sarin. La dose létale est de 10 mg/m3 contre 100 pour le sarin.

      Comment sont utilisées vos données de navigation ?

      Nous utilisons différentes technologies de traceurs, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus, faciliter votre navigation et analyser le trafic. Vous pouvez si vous le souhaitez, désactiver partiellement ou totalement les données ainsi collectées.

      Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
      Click to enable/disable Google Fonts.
      Click to enable/disable video embeds.
      Comme la majorité des sites internet, Bünkl.fr utilise des “cookies” pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez implicitement leurs utilisations.