La panic room, une solution contre le home jacking

La panic room, une solution contre le home jacking

La panic room, une solution contre le home jacking 954 536 Bünkl

Home-jacking : un fléau en augmentation qui touche les personnalités, les professionnels et les particuliers

De Bruno GUILLON (animateur radio sur Fun), Kim KARDASHIAN (mannequin, femme d’affaire et actrice), Marcos AOÁS CORRÊA (footballeur brésilien surnommé “Marquinhos”) à Guillaume PLEY (animateur télé et radio), des personnalités de plus en plus nombreuses sont victimes de home-jacking ou “saucissonnage”.

Qu’est ce que le home-jacking ou le saucissonnage ?

Le home-jacking ou “saucissonnage” sont des termes utilisés en criminalité pour désigner un cambriolage qui se déroule en présence des occupants du logement. Ce mode opératoire violent consiste le plus souvent à ligoter et immobiliser les personnes agressées, pour leur extorquer des informations ou des biens de valeur sous la menace. Violées dans l’intimité de leur sanctuaire familial, les victimes sont traumatisées de manière profonde et persistante.

Les assaillants sont motivés par l’argent, une information convoitée, ou les biens de valeurs exhibés sur les stories et des YouTubers et influenceurs en vogue, peuvent être des professionnels aguerris comme des opportunistes qui seraient renseignés sur le “potentiel de gain” par des livreurs à domicile en tout genre. Quels qu’ils soient, les agresseurs parfois drogués pour se désinhiber se transforment en véritables tortionnaires afin de contraindre les victimes à ouvrir leur coffre-fort ou à donner le code de leurs cartes bleues. À cet égard, aucune alarme ne saurait être suffisante pour arrêter des hommes déterminés, préparés et capables d’agir de nuit comme en plein jour.

Le “home-jacking” est un phénomène en augmentation et de plus en plus médiatisé dés lors qu’il touche une personnalité exposée professionnellement, médiatiquement ou religieusement. Récemment, c’est l’animateur Bruno GUILLON (Fun radio) qui a été cambriolé et séquestré avec sa famille dans la nuit du mardi 26 septembre 2023 à son domicile de Tessancourt-sur-Aubette dans les Yvelines.

Tour à tour invités sur les plateaux télé, les victimes comme Dominique Tapie, la veuve de Bernard et Guillaume PLEY racontent ce qu’ils ont vécu, le traumatisme engendré par l’agression à leur domicile et la peur avec laquelle ils vivent depuis leur agression.

C’est un véritable viol de son intimité, un sentiment d’impuissance, l’impression permanente de vivre en insécurité…

Quelle solution pour se protéger efficacement d’un home-jacking ?

Une fois que l’on a vécu une telle tragédie, votre vie change à jamais. Une prise d’otages est probablement l’expérience la plus douloureuse qui soit pour la victime et le trauma qu’elle engendre reste ancré à vie, de manière beaucoup plus forte qu’un “simple cambriolage”.

Les moyens de défense étant ou illégaux ou quasi-impossibles à utiliser dans le cadre légal de la légitime défense, la parade de la pièce blindée reste la seule option pour les personnes sensibles à leur protection et celle de leur famille. Seule façon donc de se protéger réellement et physiquement d’une agression est de disposer à son domicile d’une pièce blindée autrement appelée pièce de panique (“panic room” en anglais). Bünkl propose des solutions de sécurisation physique de votre enceinte à base de cloisons blindées offrant une protection mécanique contre l’effraction et balistique contre les armes à feu.

Cette conception permet d’installer une pièce sécurisée de la forme et de la surface souhaitée dans un logement (maison ou appartement) que l’on soit propriétaire ou locataire. En effet, le caractère modulaire autorise le démontage/remontage. Vous déménagez ? Pas de problème, vous pourrez emportez votre pièce de panique avec vous.

Combien coûte une panic room ?

Les pièces anti-panique sont disponibles sur la base d’un budget minimum d’environ 25.000 €, ce qui les rend bien plus accessibles qu’on ne le pense. Vous souhaitez obtenir un devis pour une panic room ? Contactez nous.


    Comment sont utilisées vos données de navigation ?

    Nous utilisons différentes technologies de traceurs, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus, faciliter votre navigation et analyser le trafic. Vous pouvez si vous le souhaitez, désactiver partiellement ou totalement les données ainsi collectées.

    Click to enable/disable Google Analytics tracking code.
    Click to enable/disable Google Fonts.
    Click to enable/disable video embeds.
    Comme la majorité des sites internet, Bünkl.fr utilise des “cookies” pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez implicitement leurs utilisations.

    Ceci fermera dans 0 secondes