Questions fréquentes au sujet des bunkers, abris souterrains, pièces de panique (panic-room), pièces fortes, locaux sécurisés

Cette FAQ offre un début d’information aux questions que vous posez au sujet des abris souterrains : bunkers et abris climatiques appelé également anti-tornade ou anti-tempête… Si vous ne trouviez pas réponse à votre question, nous vous invitons à nous contacter via notre formulaire.

  • Bunker et abri souterrain

    Nous utilisons le terme bunker pour désigner de manière générale une fortification souterraine. C’est sans doute un abus de langage, car d’un point de vue militaire, les bunkers se distinguent des abris souterrains “passifs” par leur vocation offensive. Mais nous concèderons cette imprécision de sens tellement le terme bunker est plus évocateur. Les bunkers sont d’avantage conçus pour répondre à des catastrophes ou menaces et abriter plusieurs personnes en autonomie pendant un plus ou moins long séjour. Ces catastrophes peuvent être d’origine naturelle (avalanche, éruption volcanique…), d’origine climatique (tornade, cyclone…), d’origine accidentelle (incident nucléaire, contamination de l’air…). Les menaces peuvent trouver leur origine dans des événements sociaux, criminels, politiques ou des guerres.

    Blockhaus

    Les blockhaus se distinguent des bunkers par leur construction hors sol.

    Panic room

    Une panic room (appelée également pièce de panic ou safe room) est également une pièce défensive mais elle se distingue par une conception, en emplacement et un usage différent. On les retrouve au sein des banques, des bâtiments d’état, de certaines entreprises, de maisons particulières… C’est une pièce blindée dont l’accès est souvent dissimulé. Elle offre une refuge aux propriétaires dans le cas d’une intrusion d’assaillants et des niveaux de protection variables (protection balistique, explosive, acoustique…). La panic room a pour vocation d’assurer une protection “temporaire” contre des actions criminelles (cambriolage, home-jacking, tiger-kidnapping…). Une fois à l’intérieur de leur abri de survie, les occupants peuvent déclencher des alarmes extérieures et prévenir les forces de l’ordre. Lisez notre FAQ dédiée aux pièces de panique ou panic room.

    Chambre forte

    Une chambre forte n’est pas prévue pour accueillir des personnes mais des biens de valeurs. Elle se distingue également par un verrouillage qui s’effectue uniquement de l’extérieur. À l’instar des coffres-forts, les chambres fortes doivent être homologuées à la norme EN 1143-1 pour prétendre à l’assurance des biens. Le montant de couverture dépend alors de la classe d’assurance dans la norme.

    Local sécurisé

    Les locaux sécurisés sont destinés au stockage de biens ou de matières spécifiques comme des équipements techniques électriques ou électroniques, des substances inflammables et des combustibles, des semences d’héritage…

  • Il n’y a jamais eu autant de raisons qu’aujourd’hui pour construire un abri de sécurité personnel ou de recourir à une pièce sécurisée privée (voir notre page les risques majeurs actuels). Notre époque, incertaine et trouble, voit se multiplier les risques, qu’ils soient sociaux, climatiques, biologiques, électromagnétiques ou nucléaires. Quelle que soit la raison qui vous motive, le fait de disposer d’un abri de survie d’urgence apporte — en plus de sa fonction première de préservation des personnes ou des biens — une tranquillité d’esprit une quotidien.

  • Nous conseillons nos clients vis à vis du niveau des dangers encourus. Cependant, deux stratégies s’opposent et se défendent. En fonction de leur localisation et de la proximité d’un risque (usine Seveso, centrale nucléaire…), certaines personnes choisiront un emplacement distant de leur maison. Leur préoccupation première est de trouver refuge loin du lieu d’une catastrophe quelconque et éviter ainsi la confrontation avec des survivants indésirables et des pilleurs. Mais d’autres préfèreront pouvoir regagner un abri aussi rapidement que possible car les infrastructures pourraient être saturées, ou momentanément bloquées par les autorités. Quoiqu’il en soit, l’emplacement de votre abri est la première question à vous poser.

  • Le coût de construction d’un abri de survie est multi-factoriel et varie considérablement en fonction de la géologie locale, de la surface, des commodités/équipements souhaités et les risques desquels vous souhaitez vous prémunir. Pour une protection maximale, il est nécessaire de recourir à une redondance des équipements électriques, d’opter pour des dispositifs de filtration et de surpression spécifiques, de protéger les installations sanitaires et de couler une très grande quantité de béton. Pour ces raisons, nous ne saurions donner une grille tarifaire précise. Néanmoins vous trouverez ici à titre indicatif, quelques prix et agencement de base de bunker privé et abri de sécurité.

  • Même si les containers en acier offrent une solution économique et rapide à mettre en œuvre, ils perdront tout leur intérêt pour de multiples raisons. En effet, l’économie de prix réalisée à l’achat de votre container sera vite anéantie pour les raisons suivantes :

    Résistance structurelle

    La résistance à la charge d’un container maritime s’exerce verticalement sur les quatre coins. Les containers sont faits pour être empilés mais pas pour supporter des poids sur le toit. Il sera nécessaire de renforcer leur structure si vous voulez les enterrer. C’est une opération coûteuse qui présente l’inconvénient de rogner sur l’espace intérieur.

    Coût d’acheminement

    En plus d’un coût de transport qui peut s’avérer élevé, la livraison de votre container peut être difficile voire impossible selon votre emplacement. Nous ne parlons même pas de la mise en place qui attirera immanquablement l’attention et ruinera la discrétion. N’oubliez pas, la qualité première d’un bunker réside dans son caractère furtif.

    Adaptation et renfort de la structure du bunker

    Si votre préoccupation est le risque nucléaire, il faudra couler une épaisseur conséquente de béton pour protéger efficacement des radiations. Ce chapeau de béton nécessitera à son tour de renforcer la structure du container, ce qui aura pour conséquences d’en augmenter le coût et de rogner sur l’espace habitable.

    Coûts supplémentaires liés la protection de la structure métallique

    Pour préserver l’intégrité structurelle de votre container acier des attaques du sol (humidité, eau, acidité de la terre), il faudra copieusement l’enduire de goudron. Sachez que les conteneurs d’expédition sont généralement recouverts de peinture anti-rouille pour les protéger des effets rongeurs du sel marin. Ces peintures peuvent s’avérer toxiques si elles sont inhalées en continu.

    Coût lié au blindage de la porte d’entrée du bunker

    Si votre crainte est de vous retrouver face à des individus armés, menaçants ou qui n’ont simplement plus rien à perdre, vous devrez blinder votre porte de façon à ce qu’elle résiste à la fois aux effractions (bélier, vérin, pied de biche…) mais aussi aux tirs de balles. Des individus désespérés tenteront toujours des choses désespérées. Si toutefois vous souhaitez persister dans l’achat d’un container, vous devriez également prévoir une sortie de secours imposant de découper la structure. Ce qui impliquera des renforts aux endroits fragilisés et l’ajout d’un conduit de sortie.

    Coût lié à l’isolation du bunker

    Même si les écarts de températures en milieu souterrain sont généralement plus faibles – ce qui signifie une température relativement stable tout au long de l’année – une isolation est nécessaire. Malheureusement la surface d’un container maritime est comptée, et l’ajout de matériaux isolants rognera sur l’espace habitable.

    Conclusion

    Le recours à un container est non seulement une mauvaise idée sur le plan de la protection mais elle peut s’avérer dangereuse, inutile et ruineuse. La construction d’un abri souterrain efficace doit utiliser les bons matériaux, doit prendre en compte votre environnement et votre terrain et par dessus tout, doit répondre aux risques desquels vous souhaitez vous prémunir. Pour toutes ses raisons, nous vous conseillons de faire appel à une société spécialisée dans la construction de bunker en France qui vous réalisera un bunker en béton digne de ce nom.

  • Oui, nos abris certifiés NRBC-E offrent une protection contre les rayonnements gamma. L’exhaussement et les épaisseurs de béton sont calculées par nos ingénieurs pour éliminer l’exposition à ses rayonnements mortels, résister aux pressions et au souffle engendrés par une explosion.

  • L’unité de filtration et de décontamination est un des dispositifs clé indispensable pour vous protéger contre les nombreux gaz, vapeurs et aérosols qui pourraient être libérés lors d’un accident ou d’un acte terroriste. Nos systèmes NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) sont éprouvés dans le nucléaire civil, les abris opérationnels et l’industrie chimique. Ils sont conçus pour fonctionner même en cas de défaillance de l’alimentation principale.

    Toutes les conduites d’air sont protégées par un système anti-souffle et contre l’intrusion des rongeurs. Elles sont camouflées dans le paysage pour éviter de trahir la présence de votre abri. Nos filtres à particules à haute efficacité (HEPA) assurent une purification de l’air contre tous les contaminants radioactifs, chimiques et biologiques. Nous utilisons exclusivement des produits de ventilation et de filtration éprouvés soit dans le domaine médical ou militaire.

  • Nos portes et écoutilles sont certifiées résistantes aux explosions et étanches aux gaz. Elles vous offrent une protection complète contre les effets de souffle, la projection des fragments et l’entrée de gaz toxiques.

  • Nos abris de sécurité souterrains et nos panic rooms en panneaux d’acier forment naturellement une cage de Faraday qui protège tous les équipements électriques situés à l’intérieur. Cette protection naturelle peut être complétée par un blindage électromagnétique additionnel offrant des atténuations allant de 50dB à 100dB et de 9KHz à 18GHz. Pour une protection totale contre les EMP (ondes électromagnétiques pulsées), nous protégeons en plus tous les câbles entrants pouvant potentiellement propager l’onde ainsi que les équipements électriques critiques dans leur propre cage de Faraday.

  • Tous nos abris certifiés NRBC neutralisent les polluants (gaz de guerre, attaque chimique ou biologique). Les portes sont conçues de manière à être étanches et grâce aux vannes de surpression, l’air non filtré ne peut pas pénétrer dans votre bunker. Sur demande, nous pouvons adjoindre à la construction un sas à air. Cette pièce préliminaire s’utilise alors pour aller et venir dans l’abri sans contaminer l’air de l’habitacle principal. Les conduits d’alimentation en air peuvent également être protégé par des vannes anti-déflagrations.

  • Nous savons que des personnes claustrophobes ont de grandes difficultés à supporter les endroits clos, et ce d’autant plus qu’ils sont situés sous-terre. Nous ne pouvons pas faire disparaître votre phobie, mais nos abris sont aménagés de manière à maintenir un semblant de normalité et une continuité avec vos intérieurs. Le recours à ventilation forcée atténue grandement la sensation d’espace fermé en créant un mouvement d’air continu. Le retour d’expérience sur l’utilisation d’abris souterrains nous enseigne que lorsque le danger extérieur est fort, les personnes se sentiront plus naturellement en sécurité sous-terre.

  • De manière générale, nous préférons utiliser des toilettes chimiques à séparation des liquides/solides, des toilettes sèches ou à compostage plutôt qu’un assainissement par fosse septique pour deux raisons. La première est que les cuves de ces dernières sont vulnérables aux chocs et pourraient se fissurer ou se rompre lors de tremblements de terre par exemple. La deuxième raison est que les toilettes avec chasse d’eau sont de grands consommateurs d’eau et il est nécessaire de recourir à des soupapes de soufflage pour maintenir la pression positive dans l’abri.

  • Idéalement, la construction d’un bunker doit s’envisager à la construction de votre habitation. Cela permet d’optimiser le coût du terrassement et de minimiser le temps qu’il vous faudra pour rejoindre votre zone sécurisée. En cas d’attaque, d’intrusion, d’explosion… vous n’aurez que quelques minutes pour réagir. Dans le cas d’une construction postérieure à celle de votre habitation, il faudra creuser sur votre terrain. Notre entreprise fait alors appel à un géo-technicien pour sonder les sols et en connaître la géologie, vérifier l’absence de gaines/conduites, servitude techniques…). En fonction de la faisabilité, nous effectuons les travaux de terrassement.

  • Les équipements que nous proposons dépendent des risques auxquels vous êtes exposés, de la durée du séjour, de vos exigences en terme de sécurité… Toutes les options sont possibles : sas de décontamination, filtration HEPA, système de récupération et traitement de l’eau, système de surveillance périmétrique, vidéosurveillance, système de communication digital et analogique, système d’alimentation indépendant, serrure biométrique, à code, à clé…

  • Une fois à l’abri, il est impératif de pouvoir communiquer et d’évaluer la situation extérieure. C’est pourquoi nous dotons chaque bunker de systèmes de vidéosurveillance et de moyens de communication qui seront vos yeux et vos oreilles. Ainsi, vous pourrez prévenir des secours, anticiper et planifier en sécurité, toute stratégie défensive, offensive, de fuite… ou simplement de retour à la normale.

  • Sanitaire, douche, cuisine, armurerie, couchage, local technique, stockage de nourriture… tout est possible. L’aménagement intérieur de votre abri est l’occasion de vous intégrer pleinement dans le projet et de faire de votre forteresse un espace de vie le plus normal possible. Formés à l’aménagement de camping car, nos menuisiers ont l’art d’optimiser les petits espaces et d’y créer toutes sortes de rangements pratiques et astucieux : couchage, penderie, cuisine, rangement, coffres…

  • Oui, nous pouvons concevoir des locaux sécurisés respectant la législation en cours au sujet du stockage des armes à feu. Ils peuvent être aménagés de manière très fonctionnelle et esthétique tout en offrant une protection ignifuge. Vous trouvez ici quelques exemples de réalisations.

  • Nous effectuons le suivi de chantier de manière régulière afin de coordonner efficacement les intervenants, de leur attribuer leur rôle, de vérifier la qualité et l’avancement des travaux et gérer les imprévus. Être présent à chaque étape de la construction, c’est vous assurer la conformité vis à vis du cahier des charges et de la réglementation et vous garantir l’intégrité du projet tel qu’il a été conçu avec vous.

  • Nous concevons votre abri souterrain selon votre budget, la spécificité de votre terrain, vos attentes en terme de sécurité et de sûreté, mais également selon les besoins propres à votre famille. Ainsi, chaque projet est unique. Notre bureau d’étude travaille de manière flexible et personnalisé et justifie les choix structurels et techniques de votre projet. Notre champ d’expertise couvre un large spectre : structure béton, assainissement, fluide, infiltrométrie, géotechnique…

  • Grâce à notre expertise technique spécifique aux constructions enterrées, nous transformons vos besoins et vos souhaits au travers d’un ensemble de dessins à main levée jusqu’à la réalisation des plans techniques détaillés par ordinateur. Des rendus 3D viennent donner corps à la conception et vous permettent de percevoir les espaces et l’agencement.

  • Les notions de sécurité et de sûreté sont souvent confondues. Pourtant elles différencient sémantiquement la nature des risques contre lesquels lutter.

    La sécurité se rapporte aux risques à caractère accidentels et englobe les moyens humains, techniques et organisationnels de prévention et d’intervention. Il peut être question de risques chimiques, climatiques, environnementaux, techniques… mais dont l’origine sera toujours involontaire. La foudre, les catastrophes naturelles (ouragan, avalanche…), les accidents industriels, les fuites d’eau sont par nature involontaires.

    En revanche, la sûreté est caractérisé par la volonté de nuire. Elle englobe l’ensemble des moyens dédiés à la prévention des actes de malveillance envers des biens tangibles, des personnes, des infrastructures, des données. Parmi ces actes de malveillance, on peu compter : le vandalisme, sabotage, destruction, attentat, intrusion, espionnage, agression…

  • Il n’est pas obligatoire de déposer une demande de permis de construire pour construire un bunker dans son jardin. La réglementation en vigueur ne l’exige pas si l’exhaussement ne dépasse pas 2 mètres de profondeur, si la surface est inférieure à 5m2 et si la construction est accolée à la maison. Il existe des “astuces” pour vous dispenser de cette formalité et enterrer complètement votre bunker. Contactez-nous pour en savoir plus.

    Depuis le 1er mars 2012, c’est la notion de surface de plancher qui prime en matière d’urbanisme. Les formalités à observer concernant l’augmentation de la surface de plancher dépendent des communes. Les dispositions relatives à l’exhaussement des sols sont rappelées par les articles R. 421-20, R. 421-23 et R. 421-19 du Code de l’urbanisme. Attention toutefois, le code de l’urbanisme diffère d’un commune à une autre, ce dernier étant imposé par PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il est donc préférable de se renseigner au préalable en mairie ou après de l’intercommunalité.

  • Le terme “protection NRBC” englobe toutes les mesures de défense et de protection contre les dangers nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques. Si malgré la mise en place de ces mesures des polluants venaient à être libérés, toute intervention humaine impliquerait l’utilisation d’équipements de protection NRBC individuels (combinaison, masque, unité de filtration d’air portable, détecteurs… ).

  • La décontamination NRBC consiste à éliminer ou d’inactiver le plus rapidement possible l’ensemble des contaminants hautement contagieux (CB), toxiques ou radioactifs (RN). Cette opération de décontamination concerne aussi bien les surfaces, les infrastructures, l’eau, l’air, les vêtements et les personnes (tout particulièrement leur peau).

  • Une épaisseur de murs de 25cm peut suffire à stopper les radiations si votre abri est souterrain. C’est alors la terre qui fait office de barrière aux radiations. Une épaisseur d’au moins un mètre est alors nécessaire. En revanche, si votre abri est situé à l’extérieur, l’épaisseur nécessaire à une protection augmente considérablement. À titre d’exemple, l’enceinte de confinement d’un réacteur nucléaire est d’au moins 90cm.

  • Nous construisons des ouvrages de protection NBC avec des bétons dotés de propriétés spécifiques (antisismiques, hydrofuges, drainants, fibrés…) armés de barres d’acier de grosse section. Leur emploi dépend du niveau d’enfouissement et de la géologie locale et peut s’avérer d’une grande technicité.

Une question, un devis ?

Pour répondre à toutes vos questions et vous guider vers la solution de sécurité et de sûreté la plus adaptée à vos besoins, notre équipe est à votre disposition.


    Comment sont utilisées vos données de navigation ?

    Nous utilisons différentes technologies de traceurs, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus, faciliter votre navigation et analyser le trafic. Vous pouvez si vous le souhaitez, désactiver partiellement ou totalement les données ainsi collectées.

    Comme la majorité des sites internet, Bünkl.fr utilise des “cookies” pour vous fournir une meilleure expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation, vous acceptez implicitement leurs utilisations.